Principe de L'IRC

L'indice de rendu de couleur (IRC ou CRI) a une grande importance : il définit la qualité de la lumière émise.

Il définit l’aptitude d’une source lumineuse à restituer l’ensemble des couleurs du spectre lumineux visible. La plage de variation de cet indice va de 0 à 100. 100 indique un spectre lumineux parfait c’est à dire englobant la totalité du spectre visible. Une source lumineuse de ce type rend toutes les couleurs avec exactitude. Plus cet indice baisse, moins la quantité de couleur restituée est de bonne qualité :

Indice CRI des bandeaux de LED

Un indice d'IRC inférieur à 70 est la limite à ne pas franchir pour un éclairage de qualité suffisante. Des valeurs entre 80 et 90 sont plus adaptées pour un éclairage intérieur de qualité.

Il ne faut pas confondre l'indice de rendu des couleurs avec la température de couleur. La température de couleur va définir la teinte de la lumière, de orange à bleutée pour la lumière blanche. L'indice de rendu de couleur ne va vous donner une indication que sur la qualité de restitution des couleurs, quelle que soit la teinte de blanc.

L'IRC suivant les sources lumineuses

Suivant les types d'ampoules et les technologies utilisées, l'IRC varie de manière importante :

  • lampes basse pression à vapeur de sodium (éclairage routier et autoroutier) : IRC 15-30
  • tubes fluorescents : IRC 55-90
  • LED : IRC 50-99
  • ampoules classiques ou halogènes : IRC 100

Les rubans de LED et les dalles LED peuvent également des indices de rendu de couleur faussés. Les dalle possèdent un diffuseur opaque qui va réduire la qualité de la lumière produite par les LED. C'est la même chose pour les rubans de LED si ils sont protégés par du silicone coulé dessus. L'indice de rendu des couleurs chute alors de façon importante. Nous avons d'ailleurs choisi d'utiliser une protection par vernissage afin d'éviter ce phénomène.

L'IRC et les LED

La plage de l'indice IRC n'est pas très large pour les LED. Les valeurs de 70 et 80 semblent proches, mais visuellement, la différence est très importante.

Le prix des LED augmente aussi assez rapidement avec l'IRC, et certains fabricants ont tendance à majorer les valeurs des fiches techniques... On trouve par exemple des rubans de LED premier prix avec des indices de rendu des couleurs de 60, bien entendu, ce type de produit n'est pas adapté à de l'éclairage. Souvent, ces rubans ne comportent pas d'indication d'IRC.

On trouve maintenant des indice de rendu des couleurs de 90 à 95, en blanc naturel en 6000°K, mais vous n'en trouverez pas de LED en blanc froid (7000°K). Généralement, la température de couleur est au maximum de 6000°K avec des IRC de ce type.

Les LED RGB sont un peu particulières, on ne peut pas vraiment parler d'indice de rendu des couleurs lorsque ne seule couleur est allumée, mais si on allume le rouge, le vert et le bleu, on obtient du blanc. L'IRC est alors environ de 50, ce qui est très peu. On préférera des LED blanches dans le cas d'éclairage car leur indice de rendu est largement plus haut. Au besoin, des LED RGB+W, avec de vraies LED blanches, procureront un bon IRC avec de vraies LED blanches et des LED RGB.

L'effet concret de l'IRC

A partir d'un IRC de 80, la lumière vous procurera une sensation de bien être. Il n'est pas possible de voir, ou de ressentir cette différence en allumant une simple ampoule. Par contre, lorsque toute une pièce est éclairée, la différence est flagrante. La pièce est beaucoup plus agréable à vivre avec un indice de rendu des couleurs élevé. Cependant ce n'est pas évident de s'en rendre compte car on ne change pas tout sont éclairage tous les jours.

Pour vous en convaincre, pensez simplement aux éclairages des tunnels dont l'IRC est très bas. Les couleurs sont très mal restituées et l'impression est au final très désagréable.

Il est donc normal que les projecteurs LED aient un IRC de 98-99 dans les prises de vue cinématographiques, afin de rendre plus réaliste les scène tournées.