Qu'est ce que la chute de tension et comment la réduire

Pour les courageux, un peu de théorie. La chute de tension est le fait que si l'on a une tension, par exemple 12V au début d'un fil, on aura une tension inférieure à son extrémité. Elle se calcule ainsi :

P = 0.017 x L x I / S
S = section du conducteur en cuivre exprimée en millimètres carrés
L = longueur aller + retour du conducteur exprimée en mètres
I = l’intensité exprimée en Ampères

Section câble électrique

On voit donc que cette chute de tension est plus faible si :

  • la longueur du fil est plus faible,
  • l'intensité (et donc la puissance) transportée est plus faible,
  • la section du fil est plus grande.

Ou intervient la chute de tension

Dans un branchement d'un ruban LED, on va avoir une chute de tension au niveau du ruban LED, ainsi que dans le câble électrique entre l'alimentation et le ruban.

Concernant le ruban LED, il faudra choisir un ruban de qualité qui sera fabriqué avec plus de cuivre, et qui permettra de réduire la chute de tension, et donc de placer une plus grande longueur de ruban en série. Dans tous les cas, cette chute de tension intervient. Concrètement, elle a comme effet que la dernière LED du ruban sera moins lumineuse que la première. Mais attention, ce n'est pas si grave : une baisse de tension de 10% n’engendrera pas une baisse de luminosité de 10% en fin de ruban car le rendement des LED n'est pas linéaire.

Chute de tension dans un ruban et des fils

En ce qui concerne le fil entre l'alimentation et le ruban, si il est court, il ne posera pas de problème. Par contre, si il est long, il faudra calculer sa section en fonction de la puissance totale consommée par le ruban branché au bout du fil. Plus cette puissance sera importante, plus le fil devra être de section importante. Cette section peut rapidement être excessive, ce qui interdit par exemple la réalisation d'un circuit électrique dédié en basse tension dans une maison.

L’influence de la tension du ruban sur la chute de tension

Plus la tension est élevée, plus la chute de tension est faible pour la même puissance. Un ruban LED en 12V aura donc une chute de tension deux fois plus importante qu'un ruban en 24V. C'est pour cela que les rubans puissants sont le plus souvent réalisés en 24V.

Mais pour de faibles puissance, donc de faibles longueurs, ou lorsque l'on travaille avec des petits morceaux de rubans, les rubans en 12V sont parfaitement efficaces, et on ne pourra pas faire de différence entre la luminosité d'un ruban 12V ou 24V.

Comment calculer la section de fil à utiliser

La section de fils en entrée et la puissance des disjoncteurs à utiliser ne pose en général pas de problème. Les luminaires LED consomment très peu. Il est possible de brancher 2700 Watts sur un disjoncteur de 12A utilisé pour un circuit de luminaires. Vous aurez donc du mal à atteindre ces puissances pour une installation de luminaires LED classique.

Disjoncteur

Il est cependant possible que le disjoncteur saute lorsque l'on met de circuit sous tension avec de gros montages, par exemple avec deux alimentations de 300W.

Lors de la mise sous tension, un appel de courant important a lieu et peut entraîner la coupure du disjoncteur.

Ceci sera résolu en remplaçant votre disjoncteur par un modèle de même puissance de coupure, mais avec une courbe de réponse différente.

En sortie, plus la puissance du ruban au bout du fil et la longueur du fil sont importants, plus la section du fil devra être grande, vous pouvez utiliser notre outil de calcule de section de câble pour réaliser vos calculs.

Outil calcul section 

Cet outil permet de calculer pour des rubans LED en 12 ou en 24V, la section du câble nécessaire, la longueur, ou la puissance admissible.