Utiliser des luminaires de bonne qualité

Les LED possèdent un indice de rendu des couleurs (IRC), qui va définir la qualité de la lumière émise. Avant, tout, utilisez des luminaire avec un IRC assez élevé.

Lisez notre article complet dédié à l'IRC.

Choisir la teinte de blanc

Contrairement aux éclairage halogènes, on peut  fabriquer des LED avec des teintes de blancs différents. On trouve généralement des LED blanc chaud, moyen ou naturel.

Différentes teintes de blancs

Le choix de la teinte reste une question de gout, même si on peut considérer que le blanc chaud sera plus approprié dans des pièces où l'on veut créer une ambiance plus intimistes. Le blanc naturel sera à privilégier dans des locaux aveugles, et des pièces ou l'on veut une grande quantité de lumière.

L'essentiel reste cependant de ne pas mélanger les teintes de blanc des luminaires dans une même pièce.

Pour plus de détail sur le choix de la température de couleur, lisez notre article complet dédié aux teintes de blancs.

Définir le type d'éclairage adéquat

Il est possible de créer des ambiances seulement en utilisant des luminaires différents.

La lumière peut être directe ou indirecte, et on peut utiliser des luminaires avec des faisceaux uniformes ou à effet spot afin de créer des tâches de lumière plus soutenue à certains endroits.

Si vous souhaitez une lumière uniforme, privilégiez des luminaires LED de type dalle : la lumière sera alors totalement uniforme dans la pièce. Ce type d'installation est à privilégier dans des pièces ou l'on ne souhaite pas avoir plusieurs points lumineux ou en éclairage principal.

Il est également possible de travailler l'éclairage comme un tableau dans la pièce, en utilisant des sources de lumière différentes. Ceci est en fait assez simple : définissez les zones pour lesquelles vous avez besoin d'un maximum de lumière (table, bar, bureau, coin salon, etc...). Ajoutez quelques points d'éclairage dans des zones éloignées de ces points, afin d'avoir une lumière assez bien répartie dans la pièce. N'ayez pas peur de placer des éclairages aux endroits les plus éloignés, même si il n'y a rien à éclaiarer car ceci donnera l'impression d'une pièce plus grande.

Il reste ensuite à choisir le bon système d'éclairage : les spots LED encastrables orientables sont une bonne solution car on peut les pointer vers les zones d'éclairage principal facilement. Il est également possible de les placer le long d'un mur en les orientant vers celui-ci.

Pensez à utiliser sources différentes dans une même pièce. Des spots des 7W en éclairage puissant, et des 3W afin de créer des alignements de points lumineux permet de créer des effets de lumière.

Implanter des rubans de LED en éclairage indirect dans différents endroits de la même pièce vous permettra aussi d'avoir plusieurs sources lumineuses et de créer simplement des ambiances différentes en fonction de la période de la journée.

Dans cet exemple, des rubans sont associés à des dalles LED :

Point lumineux ruban LED

Adapter le niveau d'éclairage

Le niveau d'éclairage de la pièce est important. Suivant la pièce, le niveau d'éclairage est en théorie différent, c'est ce que vous pourrez lire partout car des norme définissent le minimum requis pour des constructions publiques.

On se rend compte qu'en réalité, il faut définir le niveau d'éclairage en fonction des besoins, et que ces besoins changent en fonction du moment. Par exemple, il est habituel de prévoir seulement 200 lux dans une chambre. Cependant, pour lire, il vous faudra 400 lux juste au niveau de la zone de lecture, si vous souhaitez faire le ménage, 300 lux seront plus appropriés, et 50 lux seront suffisants pour regarder un film...

Privilégiez donc plusieurs systèmes d'éclairage par pièce, avec une luminosité totale de 250 à 350 lux. Il sera alors possible de doser la lumière en fonction des besoins. Des systèmes de variateurs pourront également vous permettre de choisir la puissance lumineuse la plus adaptée à vos besoins.

Vous trouverez en téléchargement un outil de calcul EXCEL qui vous donnera le nombre de spots LED et les lux dans votre pièce : Outil de calcul du nombre de spots par m²

Adapter le niveau d'éclairage et la teinte de blanc

Le diagramme de Kruithof donne des indications sur l'agrément de la lumière par rapport à la luminosité et à la température de couleur :

Diagramme agrément lumière LED

C'est en réalité assez simple, la couleur de la lumière doit être adaptée au niveau de luminosité. Seule la zone B correspond à la zone de confort.

A faible niveau de luminosité, une température de couleur chaude sera plus agréable qu'une température de couleur froide qui apparaîtra blafarde. Il faudra donc privilégier des teintes chaudes pour des éclairages d'ambiance avec peu de lumière.

A fort niveau de luminosité, une température de couleur chaude pourra générer une ambiance lumineuse qui n'est pas naturelle. Il faudra donc privilégier des teintes plus froides pour des niveaux d'éclairement importants.