Deux cas sont possibles :

  • utiliser un spot LED avec des LED intégrées,
  • utiliser un spot constitué de collerettes et d'ampoules LED ou remplacer simplement les ampoules halogènes.

Dans les deux cas, la qualité de la lumière émise par des spots LED ou ampoules LED est maintenant tout aussi agréable qu'avec des sources de lumières halogènes.

Les luminaires complets à LED intégrées

Ces luminaires peuvent fonctionner en 230V ou en 12V. Dans les deux cas, ils fonctionnent avec une alimentation, la LED fonctionnant à des tensions plus basses.

Pour les spots LED en 230V, l'alimentation est incluse avec le spot LED. Elle peut être incluse dans le corps du spot LED ou être externe.

Pour les spots en 12V, il faut prévoir une alimentation 12V DC en plus. On branchera alors les spots en parallèle sur l'alimentation.

  • Les spots LED en 230V (sur secteur)

La durée de vie des LED étant peut atteindre 50000 heures : plus de 5 ans 24/24h et généralement de 15 à 20 ans en utilisation courante. Ceci veut dire qu'au bout de cette durée, le spot LED aura seulement perdu 30% de luminosité. 50000 heures est une valeur maximale théorique. La durée de vie de la LED réelle dépendra en grande partie de la qualité du refroidissement. Ces spots LED sont ceux qui permettent le meilleur refroidissement avec de gros radiateurs sur le spot.

Les spots avec des alimentations externes sont un peu plus chers, mais ils permettent de remplacer l'alimentation en cas de défaillance de celle-ci. Il vaut mieux privilégier une alimentation extérieure au luminaire et non pas dans le corps  du luminaire (ou de l'ampoule).

C'est la meilleure solution afin d'obtenir une puissance lumineuse importante. Même si elles chauffent très peu, les LED demandent à être suffisamment refroidies, il faut donc de bons systèmes de dissipation de la chaleur (radiateurs). Au dessus de 6W, vaut mieux privilégier ce type de spot à une ampoule LED qui durera beaucoup moins longtemps.

Quelques exemples de spot LED de notre gamme :

Mini spot LED orientable de 3W en 230V Mini spot LED orientable de 3W en 230V Mini spot LED orientable de 7W en 230V haut de gamme
Spot LED de 3W
Mini spot
LED CREE
Spot LED de 7W
Bon rapport qualité prix
LED Epistar
Spot LED de 7W
Haut de gamme
LED CREE (US)

Le montage de ce type de spot est très simple. Ils se posent comme des luminaires halogènes classiques et sont maintenus par deux pattes montées sur ressort. Leur diamètre n'est pas forcement plus important que des spots classiques pour des puissances équivalentes voire supérieures de 60W (LED de 7W).

Le branchement se réalise directement sur le réseau 230V avec l'alimentation fournie avec spot LED, en général sur un bornier à vis..

  • Les spots LED en 12 ou 24V (sur alimentation LED externe)

Certains modèles fonctionnent en 12V, on peut alors chaîner les spots LED entre eux en parallèle et n'utiliser qu'une seule (grosse) alimentation pour tous les spots LED. Il est aussi possible de connecter des rubans de LED et des spots sur le même circuit connecté à la même alimentation.

Lorsque ce type de spots LED est variable, il suffit d'utiliser un variateur du même type que ceux utilisés pour des rubans de LED.

Quelques exemples de spot LED en 12V de notre gamme :

Spot LED de 1W en 12V Mini spot LED 3W de 12VSpot LED 12V de 3W  Mini spot LED orientable de 3W en 230V 
Spot LED de 1W
Le plus petit
LED Epistar
Spot LED de 3W
En applique ou encastré
LED Epistar
Spot LED de 3W
Haut de gamme
LED CREE (US)

Les spots LED réalisés avec des collerettes et des ampoules LED

Si vous souhaitez remplacer des spots halogène 12V ou 230V par des ampoules LED, vous n'avez qu'à enlever vos anciens spots et les remplacer par des spots LED en veillant à respecter les indications détaillées ci-dessous.

Les ampoules LED possèdent le même diamètre que les ampoules halogène, mais leur longueur est parfois plus importante pour des puissances de plus de 7W afin de dissiper la chaleur produite par les LED.

  • Dans le cas de spots 230V, vous pouvez remplacer vos ampoules à forte consommation par des ampoules à LED sans prendre de précaution particulière.
  • Dans le cas de spots 12V, il est préférable de connecter les ampoules à des alimentations spéciales LED. Ces alimentations délivrent une tension de 12V continu régulée. Si vous utilisez l'alimentation de vos anciens spots, veillez à ce que celle-ci puisse fournir une puissance suffisamment faible. Il arrive souvent qu'une alimentation pour halogène de 100W se mette en sécurité si on lui branche pour seulement 10W de LED.

Vous pouvez retrouver nos ampoules LED sur cette page.

L'angle d'ouverture des spots

L'angle d'ouverture des spots a une grande influence sur le ressenti de la lumière et la décoration de la pièce. Il faut différencier les spots LED à angle faible entre 30° et 60° des spots LED à angle large entre 90° et 280°. Dans le second cas, il s'agit de dalles LED qui ne sont en général pas orientables car ceci n'a pas d’intérêt compte tenu de l'angle de diffusion du spot LED.

Dans le premier cas, avec le même nombre de lumens, qui correspond à la puissance lumineuse du spot LED, l'angle plus faible va générer plus de lumière (de lux) sur une surface plus faible.

L'effet visuel sera donc plus lumineux qu'avec le même nombre de lumens et un spot à large. La surface couverte étant moindre, on aura des zones un peu moins claires, surtout au niveau du haut des murs.

Il sera cependant possible de jouer sur l'éclairage pour créer une tableau lumineux en mettant en avant certaines zones de la pièce.

Avec un spot à large angle, on couvrira de manière uniforme toute la pièce. Il faudra cependant des spot avec assez de lumens afin de ne pas obtenir un effet de lumière blafarde, surtout en blanc froid.

Nombre de spots LED à installer par mètre carrés

Il faut compter entre 150 et 400 lux pour éclairer une pièce. Des normes existent et définissent la luminosité à obtenir dans chaque type de pièce. 150 lux dans un couloir, 250 dans une chambre, etc...

Nous préconisons de ne pas suivre ces indications si vous souhaitez y voir convenablement dans toutes les pièces : par exemple, éclairer avec 150 lux un couloir va vous donner l'impression d'un espace peu agréable. Il nous semble qu'au contraire, ce type de petits espaces doivent bénéficier de suffisamment de lumière.

250 à 300 lux sont en général suffisants et agréables en terme de luminosité. Par contre, comptez 400 lux pour lire et pour les plans de travail. Il est préférable d'atteindre cette puissance lumineuse par des sources de lumière supplémentaires et dédiées et non avec des spots au plafond.

Le graphique suivant donne le nombre de spots LED à utiliser par mètre carré pour différents types de spots LED :

Vous trouverez également en téléchargement un outil de calcul EXCEL qui vous donnera le nombre de spots LED à utiliser dans votre pièce :

Outil de calcul du nombre de spots LED avec angle faible

Outil de calcul du nombre de dalles LED avec angle large

Intégration de spots LED ou de dalles LED

Voici un exemple de l'intégration de spots LED réalisé avec un logiciel de calcul. avec une pièce de 20 m², dans laquelle il a été installé 9 spots LED de façon uniforme :

Dans ce cas, nous souhaitons obtenir un bon niveau de luminosité avec environ 300 lux (environ 300 lumens par mètre carrés). L'objectif de cette étude de cas est de visualiser les différences entre des dalles LED de 120° d'ouverture et des spots LED de 38° d'ouverture.

Dans ces deux premiers cas, la puissance des luminaires est identique avec 650 lumens/spot :

  • Nombre de lux pour des spots LED de 650 lumens

On obtient une moyenne de 238 lux, avec un maximum de 721 lux : l'impression sera donc une pièce éclairée suffisamment, d'autant plus si les spots sont orientés vers des zones qui doivent l'être comme une table basse, un meuble, un mur décoratif...

Nombre de lux pour des spots LED de 650 lumens.

  • Nombre de lux pour des dalles LED de 650 lumens

Ici, avec une moyenne de 200 lux, on a un maximum de 260 lux : toute la pièce, y compris les murs, seront éclairés uniformément, mais l'impression générale sera celle d'un éclairage un peu faible.

Nombre de lux pour des dalles LED de 650 lumens.

Afin de palier au problème du second cas, dans ce troisième cas, on remplace les dalles LED par des dalles plus puissantes, avec 880 lumens :

Avec une moyenne de 271 lux et surtout, un maximum de 353 lux, on aura alors une impression beaucoup agréable dans la pièce.

Nombre de lux pour des dalles LED de 880 lumens.

Quelle température de couleur et quel IRC choisir pour vos spots LED

Température de couleur des LED

Le choix de la teinte de blanc est primordial, les spots LED peuvent être montés avec des LED de plusieurs teintes de blancs différentes. Vous trouverez toutes les réponses dans ce guide consacré à la teinte de blanc des spots LED.

L'indice de rendu des couleurs, ou IRC définit la qualité de la lumière émise par une LED. Un bon IRC est donc primordial pour un spot LED et devra se être supérieur à 80. Vous trouverez des informations complémentaire dans notre guide sur l'indice de rendu des couleurs

L'équivalent halogène en watt

A titre indicatif, il est possible d'utiliser un facteur 0,09 afin de passer des lumens d'un spot à son équivalent en Watt halogène. Un spot de 650 lumens est donc équivalent à un spot de 58W halogène : 650 x 0.09 = 58.

Le résultat en image

Vous pouvez vous rendre compte de la différence de luminosité et de rendu des couleurs (avec un blanc naturel):

Comparaison spots LED et halogène

Dans cet exemple, les ampoules ont été remplacées par des ampoules de couleur blanc naturel. Les ampoules LED sont aussi disponibles en blanc chaud. Pour ce hall d'entrée 270W tout de même économisés !