Ceci est valable pour les rubans de LED, mais aussi pour les ampoules LED et les spots LED encastrables.

Les deux principes de variation possibles sont les suivants :

placer un variateur avant l'alimentation : variation TRIAC
placer un variateur après l'alimentation : PWM
 

Variation TRIAC, PWM ou variation par fil de signal

Un peu de théorie, cela va vous aider à comprendre la suite. Même sans être électronicien on comprend vite les différentes entre ces type de variations.

Historiquement, avec les variateurs muraux habituels que l'on trouve encastrés dans les lurs, la variation est de type TRIAC. Le courant alternatif est donc mis à zéro une partie du temps :

Variation LED TRIAC

Le courant 230V alternatif est varié, mais on est encore en 230V alternatif. On ne peut donc pas alimenter un ruban de LED en 12V ou 24V directement avec un tel variateur.

En sortie du variateur LED, on est en basse tension. La variation est le plus souvent effectuée en PWM (pulse width modulation). C'est un peu le même principe qu'en TRIAC en 230V, mais en basse tension. Voici le signal qui est envoyé aux LED :

Modes de variation ruban de LED

La dernière solution est d'utiliser un signal qui envoie le niveau de variation : on parlera alors de protocole de variation. Il peut s'agir de DALI, 0-10V, 1-10V ou DMX.

 

Variateur LED placé après l'alimentation en basse tension

Nous allons commencer par le plus simple. Ce principe est généralement appliqué pour faire varier des rubans de LED. Le signal envoyé au ruban est de type PWM. Le principe de montage est le suivant :

Montage variateur ruban LED

une alimentation non variable 12 ou 24V DC en entrée connectée au secteur.

un ruban de LED en sortie.

 

Le ruban possède des LED directement branchées sur le variateur. La luminosité des LED est donc variée. Tous les rubans LED de ce type peuvent donc être variés. Le variateur se commande manuellement ou en radio avec une télécommande.

Il existe des spots LED qui se branchent en 12 ou 24V : ces modèles ne sont pas forcement variables. Si vous souhaitez faire varier la luminosité d'un spot LED de ce type, il faut que son alimentation soit capable de prendre en entrée un signal varié en PWM.

Mini spot LED variable

Enfin, certains types de variateurs utilisent un protocole de variation. Dans ce cas, le variateur est connecté à des fils de commande en plus de l'alimentation 12 ou 24V et utilisent ce signal pour faire varier les LED en sortie en PWM.

 

Variateur LED placé avant l'alimentation

Dans ce cas, il faut placer un variateur TRIAC avant l'alimentation, sur le 230V. Ces variateurs TRIAC se trouvent facilement dans le commerce. C'est sur ce principe que fonctionnent les ampoules LED, spots LED encastrables, dalles LED et plus rarement les alimentations pour rubans de LED :

Alimentation variable ruban LED spot LED variable

Il faut donc absolument que l'alimentation soit variable.  On ne peut pas alimenter une alimentation qui n'est pas prévue pour cela avec un ce type de variateur. Les alimentations prévues pour celà sont plus complexes. Elles sont nommées "Dimmables", "TRIAC" ou "variables". Ces alimentations sont en général assez chères. Il faut donc y mettre le prix pour un modèle fiable, surtout pour des puissances élevées.

L'alimentation prend en entrée un signal varié en TRIAC et génère en sortie un signal variable pour la LED :

en PWM pour faire varier la puissance lumineuse de rubans de LED,

fera varier directement l'intensité du courant dans la LED pour les ampoules, spots ou dalles LED.

 

Il peut arriver que le "couple" alimentation / variateur TRIAC ne fonctionne pas parfaitement, avec des effets de scintillement en basse luminosité,  des problèmes de variation non linéaire, des plages de variation restreintes, ou des bourdonnements importants.

Il est également possible de trouver des alimentations qui se commandent par une entrée spéciale via un protocole (DMX, DALI, 1-10V, 0-10V) ou directement avec un bouton poussoir, sans variateur. 

 

Choisir la puissance du variateur basse tension

Voici comment choisir le variateur en fonction de la puissance du ruban LED qui y est connecté:

Le choix du variateur LED se passe de la même façon que le choix de l'alimentation, vous devrez choisir un variateur de puissance égale ou supérieure à celle calculée en additionnant les puissances de tous les rubans LED ou luminaires LED branchés dessus.

En cas de dépassement de la puissance, il est possible de rajouter un amplificateur. Dans ce cas, il faut que le variateur soit compatible avec le mode de variation du variateur.